Le portrait d'entreprise


Séance de photographie Corporate au Palais Longchamp







Les entrepreneurs, les collaborateurs d'une entreprise, d'un établissement ou d'une association, les étudiants : tout le monde peut avoir besoin de photos de portrait dans le cadre de son activité, quel qu'en soit le domaine. Et la photographie Corporate (ou d'entreprise) permet de répondre à ce besoin de valoriser son image en mettant l'accent sur sa dimension professionnelle.

 

Ce style de photos comporte un bon nombre de règles importantes à connaitre et à (plus ou moins) respecter. Mais elles n'empêchent pas de réaliser des clichés de caractère et qui sortent de l'ordinaire. C'est ce que nous allons voir dans cet article illustré par des photos que j'ai réalisées pour un client au Palais Longchamp.

 

Aurélien

 

 

Des poses à respecter

 

Tout d'abord, faites en sorte que votre sujet adopte une attitude avenante. Ce n'est pas parce que les photos sont destinées au cadre purement professionnel qu'il doit s'exprimer d'une manière trop sérieuse ou hautaine : demandez-lui de sourire ! Sans aller jusqu'à l'excès bien sûr (cela peut être très subtil). Vous pouvez aussi lui demander de légèrement plisser les yeux afin de dégager plus d'assurance.

 

Aurélien

 

Ensuite, vient la posture du corps. Celle-ci est très importante. Pensez à faire poser votre sujet debout et assis.

 

S'il est debout, il peut par exemple croiser les bras. Il y a plusieurs façon de le faire mais ne cherchez pas à lui dire comment s'y prendre, il faut que cela reste naturel pour lui. Votre sujet peut aussi mettre les mains dans les poches pour adopter une attitude plus décontractée, cela fonctionne très bien aussi. Pour une posture plus institutionnelle, demandez-lui de se tenir bien droit, les épaules basses avec les bras le long du corps.

 

Aurélien

 

Un corps d'un homme assez fin peut être pris de face. Si vous voulez au contraire affiner la silhouette, ou si votre sujet est une femme, vous pouvez opter pour une pose de 3/4. Mais pensez à faire les deux, c'est encore mieux.

 

Le menton ne doit pas être relevé, cela peut donner un air prétentieux. Au contraire, faites pencher la personne vers l'avant. L'idée est d'envoyer très subtilement les hanches vers l'arrière tout en gardant le dos bien droit afin d'obtenir un résultat plus engageant. Cela atténuera aussi l'éventuel effet de double menton et allégera le poids de l'épaule au premier plan.

 

Aurélien

 

Prendre la pose contre un mur est également une bonne option pour des beaux portraits à la fois classes et décontractés. Le sujet doit alors venir plaquer son épaule, voire son bras, contre le mur tout en prenant soin de bien décoller le reste du corps. Il ne doit pas venir s'écraser contre la paroi mais simplement prendre appui dessus de manière élégante.

 

Aurélien

 

Comme mentionné plus haut, n'oubliez pas de photographier votre sujet en position assise. Il y a là tout autant de clichés à prendre.

 

Chez une femme, vous devez rechercher la finesse en lui demandant d'adopter une posture en "sablier" avec les bras fuyants dans les deux directions opposées. En revanche, pour un homme, il est préférable de prendre plus de place en ouvrant le corps au niveau des bras avec les deux mains en contact.

 

Aurélien

 

Vous pouvez enfin faire pencher la personne en avant jusqu'à déposer son bras sur sa cuisse et venir ainsi casser la posture en proposant une nouvelle ligne directrice. N'hésitez pas à prendre la pose vous-même pour bien montrer l'exemple de ce que vous cherchez à obtenir.

 

Aurélien

 

Dernière chose concernant le cadrage : celui-ci devra être concentré sur le buste et le visage de votre sujet.

 

 

Des poses pour plus de créativité

 

Je vous conseille de prendre un premier cliché rapidement au début de la séance pour briser la glace et de la montrer à votre sujet. Il se pourrait bien que la photo lui plaise et qu'il se sente plus à son aise pour continuer.

 

Laissez-le se familiariser avec les différentes poses listées ci-dessus jusqu'à ce quelles soient bien intégrées. Progressivement, il s'accordera plus de libertés et laissera davantage place à sa personnalité. Alors, n'essayez plus de le guider mais encouragez-le plutôt à improviser et à vous proposer d'autres choses. Toutes les idées sont bonnes à prendre. N'oubliez pas que c'est une histoire de collaboration entre le photographe et le sujet. C'est un travail d'équipe et c'est le meilleur moyen d'avoir un bon résultat final.

 

Aurélien

 

Déplacez-vous dans un maximum d'endroits. Voyagez dans le décor. C'est avec lui que vous allez surtout jouer et faire preuve d'inventivité. C'est lui qui va vous donner plus de matière à photographier. Le Palais Longchamp offre un cadre exceptionnel avec sa fontaine, ses statues, ses architectures, sa végétation. Il permet aussi de prendre de la hauteur et de surplomber la ville. Alors, profitez-en. Prenez votre temps, apprivoisez la lumière et soyez créatifs !

 

Aurélien

 

A la fin de la séance, si vous commencez à sentir la fatigue pointer le bout de son nez, c'est que vous avez bien travaillé. Vous serez surpris par la diversité de tous les clichés que vous aurez pris. Et votre sujet n'en sera que plus satisfait.







Vous voulez progresser dans la photo tout en revisitant la ville de Marseille ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez des conseils pour apprendre la photographie en sillonant les rues de la citée phocéenne.



À lire aussi :