7 étapes clés pour bien choisir son appareil photo en 2020


sans s'arracher les cheveux







Ah Marseille. Son soleil, ses plages, ses calanques, son Vieux-Port, sa Bonne Mère, sa Canebière, ses habitants (et son Pastis). Un vaste terrain de jeux qui ravira les amoureux de photos de paysage, d'architecture, de rue, de portrait (et d'apéro). Alors, qu'en est-il si vous souhaitez photographier pleinement toute le charme de la cité phocéenne ? Est-il temps d'acquérir un nouvel appareil photo en 2020 ? Et quel choix faire parmi tout ce charabias disponible en rayon sans s'arracher les cheveux ? Avant de vous en prendre à votre cuir chevelu, voyons d'abord un peu en quoi puis-je vous aider.

 

Choisir son appareil photo en 2020
Le choix du matériel : un véritbale casse-tête ?

 

 

Votre matériel fera l'affaire

 

Je sais. Il est tellement difficile de se lancer quand il s'agit d'investir beaucoup d'argent. Car oui, vous le savez sans doute, acheter un appareil photo numérique, ça coûte cher. Alors, la première question à vous poser devrait être celle-ci : Ai-je vraiment besoin d'un nouvel appareil ?

 

Si vous en possédez déjà un (même s'il date un peu), peut-être qu'il vous suffit déjà amplement. J'ai pour ma part deux appareils photos en tout et pour tout. Le premier, c'est un reflex numérique datant de 2012. Et le second est un appareil photo argentique qui a plus de 60 ans ! (j'en parle ici). Pourtant, je me sers toujours des deux dans ma pratique professionnelle et je ne compte pas en changer de sitôt !

 

Bon. Je ne vais pas vous cacher que je suis passé par quelques phases de frustration avec ces deux là. Avec mon reflex par exemple : un jour, je le trouvais trop encombrant. Un autre jour, trop lourd. Puis encore un autre jour, pas adapté au style de photos que je voulais faire. Mais le fait est que l'on peut faire de magnifiques photos avec. Tout comme avec ma vieillerie des années 50.

 

Foca Sport ii
Mon Foca Sport II de 1957 

 

Alors, quoi que vous choisissiez, dites-vous que votre appareil photo fera l'affaire. Il devra faire l'affaire. Misez sur vous et adaptez-vous à votre matériel. Apprenez à utiliser tout son potentiel et à être de plus en plus à l'aise avec. Comme dirait Henri Cartier Bresson (pour qui j'ai dédié un article ici), il faut être heureux avec son appareil. Et ça prend parfois du temps. Mais c'est primordial pour se faire plaisir et prendre de belles photos.

 

Ceci étant dit, il est tout à fait normal et légitime de vouloir s'offrir du nouveau matériel. À la condition d'avoir une bonne raison pour le faire et ne pas juste satisfaire momentanément son égo. C'est à vous de voir !

 

 

 

Faire le bon choix

 

Hybride, APS-C, compact, entrée de gamme, occasion... ? Acheter un nouvel appareil photo, c'est comme acheter une nouvelle voiture. C'est compliqué de s'y retrouver parmi tous ces modèles. Et au prix que ça coûte, mieux vaut ne pas se tromper. Alors voici mon guide à suivre en sept points clés pour vous simplifier la tâche :

 

 

Étape 1 : décidez en toute sérénité

 

Relisez la première partie de cet article et prenez conscience que le choix du matériel importe peu. Ne vous posez pas trop de questions car, quoi que vous décidiez, votre appareil ne sera pas parfait et il faudra vous y faire. En fait, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper. Et si jamais c'était le cas, il est très simple de retourner votre achat après quelques jours d'utilisation. Ou de le revendre dans quelques mois dans le pire des cas. So, don't worry, be happy.

 

Don't worry, be happy !
Don't worry, be happy !

 

 

Étape 2 : fixez le montant à ne pas dépasser

 

Vous devez fixer, à l'avance, le montant de votre budget à ne surtout pas dépasser. Pensez à tous ces fabricants et tous ces sites internet qui font tellement bien leur boulot. Vous avez une multitude de choix pour toute une gamme de prix, avec du matériel toujours plus innovant et des comparatifs toujours plus précis. Alors, attention à ne pas tomber dans la surenchère ! Moi-même, en préparant cet article, je dois avouer avoir été tenté par quelques-uns de ces derniers petits bijoux de technologie vendus aujourd'hui. Mais, heureusement pour moi, une fois l'article terminé, la tentation s'était envolée.

 

 

Étape 3 : reflex ou hybride

 

Vous aurez besoin d'un appareil évolutif et polyvalent pour progresser en photo dans les rues de Marseille. Je vous conseille donc de jeter votre dévolu sur deux types d'appareils : Reflex ou hybride. Pourquoi ? Pour la simple et très bonne raison que ce sont des appareils performants avec des objectifs interchangeables. Et l'objectif (ou optique) fixé sur le boitier, c'est ce qui va faire la différence dans votre pratique photographique. Oubliez les compacts, les bridges et les jetables (sauf si vous avez une idée très précise de ce que vous voulez en faire).

 

Comme je vous l'ai déjà dit, j'ai un appareil photo reflex (appareil à visée optique) et j'en suis ravi. Mais si vous pouvez vous permettre d'acheter un matériel neuf aujourd'hui, je vous conseille d'opter pour un appareil photo hybride (appareil à visée électronique). Force est de constater, qu'en 2020, il vous offrira plus de compacité et surtout plus de fonctionnalités pour le même prix qu'un reflex à performance équivalente.

 

Appareil photo hybride
Voici un appareil photo hybride qui coûte un bras (voire deux) mais vous trouverez tout une ribambelle d'appareils beaucoup moins chers

 

 

Étape 4 : micro 4/3, APS-C ou Full Frame

 

A partir de là, que vous achetiez un reflex ou un hybride, vous devez vous intéresser au capteur inclut dans l'appareil photo. Le capteur est le composant qui va recevoir la lumière et permettre de former une image. Il en existe de différentes tailles :

 

Taille des capteurs
Différentes tailles de capteurs avec quelques modèles qui y sont associés

 

Ce qu'il faut savoir, c'est que plus le capteur est grand, plus votre appareil photo sera capable de créer des photos au rendu dynamique, de gérer les basses lumières et d'obtenir de jolis flous d'arrière plan. Et plus il sera imposant et cher aussi ! Je vous conseille d'opter pour un capteur micro 4/3 au minimum. Le plein format (ou full frame) est le top du top. Mais le compromis entre les deux sera le format APS-C en terme de qualité, de compacité et de prix. (Attention, le nombre de mégapixels ne doit pas être un critère de sélection ici).

 

 

Étape 5 : n'oubliez pas l'optique

 

Comme déjà mentionné plus haut, ce qui va surtout faire la différence, c'est l'objectif (ou l'optique) que vous allez fixer sur votre boitier. C'est d'ailleurs souvent ce qui est le plus onéreux. Donc pensez à bien regarder les optiques qui seront compatibles avec le boitier que vous comptez acheter. Je vous conseille néanmoins de prendre l'objectif fourni en kit avec l'appareil (qui sera à peine plus cher que le boitier seul). Ou alors, choisissez séparément un objectif si vous savez ce que vous voulez photographier.

 

 

Étape 6 : essayez plusieurs appareils

 

Maintenant, c'est à vous et vous seul de faire vos propres recherches sur Internet ou en magasin pour trouver le matériel qui vous conviendra le mieux en fonction de votre budget. Vous savez désormais qu'il vaut mieux vous tourner vers un appareil photo hybride doté d'un capteur APS-C (micro 4/3 pour le moins cher, Full Frame pour le plus cher). Ensuite, ce sont les différentes optiques disponibles, les fonctionnalités, l'aspect ou encore la prise en main qui vont faire la différence selon vos préférences.

 

Petit aparté qui devrait vous simplifiez la vie : en règle général, vous ne trouverez pas de différence fondamentale entre une marque ou une autre (sauf si vous êtes un puriste). Privilégiez tout de même une marque connue.

 

Quand vous aurez ciblés deux ou trois appareils différents, allez les essayer en magasin. Toujours essayer avant d'acheter !

 

 

Étape 7 : dernières petites vérifications avant d'acheter

 

Avant de sortir votre CB, pensez à vérifier ces 3 points :

 

1. Soyez certain que l'appareil est bien vendu avec son objectif. Parfois, vous pensez avoir déniché la bonne affaire alors qu'il manque la moitié du matériel.


2. Vérifiez aussi que vous avez facilement accès aux réglages PASM de l'appareil : c'est à dire les modes Programme (mode P), Priorité à l’ouverture (mode A / Av), Priorité à la vitesse (mode S / Tv), et Manuel (mode M). Sans eux, vous ne pourrez pas maitriser pleinement les bases de la photographie (votre préférence pour des molettes ou des boutons peut être un critère de sélection).


3. Enfin, vérifiez que l'appareil propose d'enregistrer les images au format RAW si vous souhaitez avoir une plus grande liberté pour retoucher ensuite vos clichés.

 

 

Pour conclure

 

Dans tous les cas, prenez bien soin de ne pas abimer votre matériel et de conserver tous les éléments ainsi que leurs emballages qui vous serviront le jour de la revente. (ce qui aura de grande chance d'arriver, je l'espère pour vous le plus tard possible).

 

Si jamais vous ne trouviez pas de compromis entre la qualité de l'appareil et votre budget, pas de problème. Faites comme moi il y a quelques années. Achetez votre matériel d'occasion. Et c'est là que le choix du reflex devient intéressant car vous aurez peut-être la chance de dénicher un appareil comme neuf à moitié prix ! Les hybrides étant plus récents, ils ne sont pas encore très attractifs sur le marché de l'occasion.

 

Voilà, vous avez désormais suffisament de cartes en main, selon moi, pour vous lancer dans l'achat (ou pas) d'un nouvel appareil photo sans pour autant devenir chauve !







Vous voulez progresser dans la photo tout en revisitant la ville de Marseille ?

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez des conseils pour apprendre la photographie en sillonant les rues de la citée phocéenne.



À lire aussi :